Cache cache

Vida Dena, née à Téhéran pendant la guerre Iran-Irak, est dessinatrice et documentariste. Elle vit et travaille à Bruxelles depuis 2011 et construit sur papier des univers peuplés de personnages et situations ambigus. Dans cette série intitulée Cache-cache, elle interroge notre rapport à la guerre et à ses images. À partir de photos du conflit syrien qu’elle redessine et maquille d’éléments symbolistes, elle file la métaphore du jeu d’enfants. Mais un jeu pervers et malaisant, comme pour nous rappeler que la guerre est une situation où l’on ne comprend plus grand-chose, où les rôles de chacun sont confus, où la vérité est enfouie sous des couches de déguisements et l’innocence jamais acquise. Jusqu’à nous faire sentir qu’un étrange rituel politique se déroule aux dépens de la plupart d’entre nous. Un travail poétique, fonctionnant par énigmes, sur les clichés de guerre et les ambivalences qui les accompagnent. Où ces enfants souriants aux masques colorés et semblant ignorer la peur pourraient bien s’avérer être des criminels de guerre, et ces animaux bonhommes, des politiciens tirant les ficelles de ces conflits.

(Agir par la culture)